Sign in / Join

Quelles sont les sept étapes pour faire son deuil ?

Le deuil est un processus qui se déclenche suite à la perte d’un être cher, pouvant être un proche, un parent, ou même un animal de compagnie. Le nombre d’étapes de deuil varie en fonction du patient : certains peuvent seulement en traverser cinq, car les étapes se sont chevauchées, alors que d’autres traversent sept étapes pour pouvoir revenir à la normale. Découvrons alors les sept étapes du deuil.

Étape 1 : le choc

C’est la première émotion ressentie lorsqu’un être cher disparaît. La personne sera choquée après l’annonce de la mort, et le processus du deuil va se déclencher. La personne peut alors devenir amorphe et ne sera plus consciente des événements aux alentours pour une courte durée, notamment durant la préparation des funérailles et l'achat d'une plaque funéraire.

A voir aussi : Comment appelle-t-on une personne qui travaille dans une animalerie ?

Étape 2 : le déni

Le déni est un moyen de défense et un refus de la réalité. Ce sera une façon de se prévenir de la douleur de la perte. Cette étape est généralement de courte durée, mais cela varie en fonction de la personne.

Étape 3 : la colère

C’est le moment durant lequel la personne commence à ressentir une deuxième émotion : la colère. Elle émerge généralement au moment où elle voit la dépouille du défunt. La colère est le fruit d’une sensation d’injustice, et peut se diriger envers soi-même ou envers autrui. D’autres émotions peuvent apparaître, tels que :

A découvrir également : L'art subtil de la comparaison : Décoder le test de versions

  • Des remords ;
  • Du dégoût ;
  • De la répulsion.

Cette période est également celle où la personne souhaite changer le passé et inverser la situation du défunt. Les proches peuvent alors faire appel à un professionnel pour assister le patient durant la période de deuil, en plus de lui fournir des conseils pour l’aider à gérer ses sentiments.

Étape 4 : tristesse et dépression

Une fois la colère apaisée, la personne prend enfin conscience petit à petit de la réalité et commence à ressentir la douleur liée à la perte. Traverser cette étape de désespoir est essentiel pour que la personne puisse aller de l’avant et aboutir à la dernière étape du deuil.

Étape 5 : la résignation

La résignation survient lorsque la personne abandonne sa lutte pour changer la situation. Elle réalise que le défunt ne reviendra plus, et peine ainsi à retrouver ses repères. La personne aura besoin de soutien venant de ses proches, car accepter la situation peut être difficile pour certaines.

Étape 6 : l’acceptation

C’est l’étape qui déterminera le futur de la personne : si elle va rester dans la phase de deuil, ou si elle va continuer à vivre sans le défunt. Avec une force mentale, l’amour et l’assistance des proches, elle sera capable d’aller de l’avant, en se remémorant des souvenirs avec le défunt. Dans le cas contraire, elle pourra souffrir psychologiquement toute sa vie, et ne pourra peut-être plus vivre une vie normale.

Étape 7 : la reconstruction

La reconstruction est une étape qui vient lentement après l’acceptation. La personne reprend petit à petit son énergie, ses capacités à réfléchir en sortant de son isolement. Elle commence à prendre conscience de son environnement. Elle recommence à interagir avec ses proches, à nouer de nouveaux liens et à se reconstruire professionnellement. Une perspective de son avenir se dessine alors.