Sign in / Join

Quels sont les trois grands courants de la philosophie chinoise ?

La philosophie du pays du Milieu est à la fois riche et très complexe. Elle trouve ses racines dans l’antiquité et reflète la profondeur de la culture chinoise. De nombreux courants de pensée ont émergé en Chine. Cependant, trois d’entre eux ont réellement contribué à la philosophie chinoise : le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme. 

Le confucianisme : sagesse et moralité humaines

Le père fondateur de ce courant de pensée est le célèbre philosophe chinois « Confucius ». Ce dernier a vécu au Vᵉ siècle avant notre ère. Ce penseur a grandement influencé l’histoire de la philosophie chinoise du confucianisme. Le confucianisme est fondé sur ses précieux enseignements. 

A voir aussi : Découvrez les délicieuses spécialités culinaires bretonnes à déguster en famille

La philosophie de Confucius est basée sur les concepts de la sagesse et la moralité humaine. Pour lui, la sagesse consiste à maintenir l'harmonie dans les relations sociales, en particulier dans la famille et dans la société. Il accorde une importance particulière aux rituels, aux préceptes moraux et au respect des ancêtres qui seraient, selon lui, les clés d’une bonne gouvernance. Durant les dynasties impériales, les enseignements de ce grand philosophe ont eu un impact majeur sur la culture et la politique chinoises.

Le taoïsme : nature humaine, conscience et spiritualité

Le sage chinois Lao Tseu est le père du taoïsme ou la doctrine du non-agir. Ce courant de pensée est né en Chine depuis plus de 2000 ans et est fondé autour du concept de Dao ou Tao. Il désigne un chemin que l'on doit emprunter pour atteindre l'harmonie avec la nature et le cosmos. Comparé au confucianisme qui est une philosophie humaniste, le taoïsme quant à lui est plus centré sur la nature humaine, la conscience et la spiritualité. Cette doctrine philosophique et religieuse prône un retour à un état d'être plus authentique et naturel. 

A découvrir également : Apprendre à gérer ses émotions en tant que parent

Par ailleurs, les concepts clés du taoïsme incluent :

  • L’union des opposés, le Yin et le Yang, qui sont les symboles du dualisme et de l'interdépendance de toutes choses ;
  • Le Wu Wei, signifiant agir sans agir ou intention sans intention.

Le bouddhisme : éveil spirituel et libération de la souffrance

Le bouddhisme est un courant de pensée qui trouve son origine en Inde. Toutefois, il s’est enraciné en Chine et est devenu l’un des trois grands piliers de la philosophie chinoise. Outre la philosophie, il a exercé une influence majeure sur la religion du pays du Milieu. Le bouddhisme est fondé sur les enseignements du grand Siddhartha Gautama. 

Le bouddhisme chinois est une doctrine axée sur l'éveil spirituel et la libération de la souffrance.  Selon les enseignements bouddhistes, notre vie est remplie de souffrance et est la clé pour s’en libérer. On ne peut atteindre cet éveil que par la pratique de la méditation, conjuguée avec la compassion et la sagesse.

Les trois philosophies chinoises, le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme, ont façonné la culture et les valeurs chinoises. Ces trois grands courants ont fait de la Chine ce qu’elle est aujourd’hui. Ils ont eu une influence significative sur la politique, la religion, la morale et sur la vie quotidienne en Chine.