Sign in / Join

Achat des filaments d'impression 3D : conseils

Pour effectuer une impression 3D, vous devez nécessairement disposer d’une bonne imprimante. Mais, à cette machine doit s’ajouter le filament 3D, l’un des principaux éléments garantissant une impression optimale. Cependant, en raison de l’offre pléthorique sur le marché, vous pouvez facilement vous trouver dans l’embarras de choix. Découvrez alors ici tous nos conseils pour y arriver.

Tenir compte des caractéristiques de votre imprimante 3D

Tout d’abord, sachez que le filament 3D que vous aurez à choisir doit correspondre à l’imprimante 3D dont vous disposez. En effet, chaque appareil présente des caractéristiques données et n’est donc pas compatible avec tous les filaments. Pour cela, vous devez tenir compte de certaines spécificités de votre machine afin de faire un choix judicieux.

A découvrir également : Comment appelle-t-on une personne qui travaille dans une animalerie ?

Au nombre des éléments à vérifier, on a :

Le diamètre du filament toléré

Le diamètre du filament toléré est généralement de 1,75 mm. Cependant, il peut être également de 2,85 mm.

A découvrir également : Bracelets cordon : caractéristiques, usages et avantages

Le matériau de la buse d’impression

Le matériau de la buse d’impression est l’élément qui détermine principalement le type de filament à acheter. Le plus souvent, on rencontre des buses en laiton. Ces dernières favorisent l’impression des matériaux communs tels que le PLA, le nylon ou ABS. Par ailleurs, s’il s’agit de matériau abrasif, choisissez donc une buse en acier trempé. Mais, avec un matériau corrosif, privilégiez une buse en acier inoxydable.

La température maximum de l’extrudeur de votre imprimante

Il est important de tenir compte de la température maximum de l’extrudeur de l’imprimante puisque les filaments fondent sous une chaleur donnée. Par exemple, l’ABS a une température d’impression comprise entre 230 et 260°C, tandis que celle du PLA se trouve entre 190 et 230°C.

Le plateau chauffant

L’utilisation de certains filaments requiert un plateau chauffant. C’est d’ailleurs une solution idéale pour éviter que la pièce se décolle. C’est l’exemple de l’ASA ou de l’ABS.

Les propriétés mécaniques de l’imprimante

Le choix de votre filament 3D ne varie pas qu’en fonction des caractéristiques techniques de l’imprimante 3D. Vous devez également prendre en compte l’aspect mécanique de cette dernière. En effet, pour obtenir une pièce résistance aux chocs et très solide, optez pour des filaments de l’ABS ou de Polycarbonate. Mais, si vous souhaitez un résultat semi-rigide ou flexible, de nombreux matériaux faits à base de TPE ou de TPU sont disponibles sur le marché.

Mais, l’inconvénient avec ces matériaux est qu’ils contribuent à avoir une pièce qui peut facilement se déformer. Au cas où la pièce serait mise en contact avec des aliments, l’idéal serait de choisir un filament fait à base de PET. C’est justement pour cette raison que vous devez avoir une idée de l’utilisation que vous réservez à la pièce imprimée en 3D bien avant de faire votre choix de filament.

Les propriétés esthétiques

L’aspect esthétique est aussi un facteur dont vous devez tenir compte en choisissant votre filament d’impression 3D. C’est le moment de déterminer si vous souhaitez un rendu brillant ou mat, une pièce lisse ou translucide. Ce sont autant de réponses à trouver qui vous aideront à faire un choix parfait. Il existe sur le marché une large gamme de matériaux hybrides faits d’une base de PLA et d’autre matériau tel que le liège, le bois, le ciment et le bambou. Ils vous garantissent un meilleur rendu final, que ce soit en termes de texture ou de couleur.

Mais, au-delà de ces considérations, définissez vous-même la qualité de surface recherchée ainsi que le niveau de détails que vous désirez atteindre. Par exemple, moins les différentes couches d’impression sont fines, plus ces dernières seront visibles. Ce sont de menus détails auxquels vous devez nécessairement faire attention.

Les propriétés environnementales

Dans le choix de votre filament, vous devez également veiller sur certaines propriétés environnementales, c’est-à-dire l’environnement où se passe l’impression. En effet, lorsque certains plastiques sont fondus, ces derniers dégagent des COV toxiques qui peuvent s’avérer nuisibles si l’environnement est fermé. Pour ce faire, si vous devez utiliser ce type de filament, il faudrait que l’imprimante 3D soit à enceinte fermée ou que l’impression soit faite à l’extérieur.

De plus, assurez-vous que votre filament ne pourra pas succomber malgré l’humidité. Mais, pour éviter de mauvaises surprises, nous vous recommandons de le garder, notamment dans un espace sec. Par ailleurs, vous devez également faire attention à la résistance à l’eau de votre filament et aux odeurs qu’il émettrait. Ainsi, pour une pièce de vie, vous ferez mieux de privilégier le PLAT, le PET ou encore du PHA.

Testez plusieurs filaments

Réaliser un test sur plusieurs filaments d’impression peut vous aider à dénicher le filament le plus adapté. En le faisant, vous parviendrez à savoir toutes les possibilités qu’offrent les filaments testés afin de mieux orienter vos choix. De même, on distingue quelques paramètres d’impression qui doivent aussi vous mettre la puce à l’oreille. Entre autres, on a la vitesse d’impression, la température d’extrusion et l’utilisation de supports.

Enfin, retenez que l’achat d’un filament d’impression 3D doit se faire selon plusieurs facteurs. Pour ce qui est du prix, il serait préférable de choisir un filament légèrement onéreux afin d’avoir une bonne qualité d’impression.

Les différentes matières premières utilisées pour les filaments d'impression 3D

Les matériaux utilisés pour la production de filaments d’impression 3D sont nombreux et variés. Certainement, vous êtes déjà familier avec le PLA (acide polylactique), qui est l’une des matières les plus populaires.

Le PLA, dérivé de l’amidon végétal, présente plusieurs avantages non négligeables : c’est un modèle biodégradable, facile à utiliser et particulièrement économique. Il est aussi très apprécié en raison de son absence d’émanation nocive lorsqu'il est mis dans une machine.

L'ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) quant à lui est une autre matière première fréquemment employée dans la fabrication des filaments d’impression 3D. Elle se distingue par sa souplesse et sa robustesse exceptionnelles mais émet souvent des gaz toxiques lorsqu'elle est chauffée au-delà de 100°C.

Le PETG, polyester thermoplastique glycolysé, possède aussi une résistance supérieure comparativement au PLA ou encore à l'ABS. Effectivement, il peut supporter aisément les UV ainsi que certains produits chimiques, sans compter qu'il est recyclable.

On ne peut passer sous silence le nylon réputé pour ses capacités mécaniques hors normes. Le seul inconvénient reste son absorption d'humidité qui limite considérablement son utilisation après exposition prolongée à l'air libre.

Quel que soit votre choix final, gardez en tête que chaque filament dispose de propriétés spécifiques que vous devez prendre en compte pour choisir le filament qui conviendra à votre projet.

Les marques de filaments les plus populaires sur le marché

En ce qui concerne les marques de filaments d'impression 3D, il y en a beaucoup sur le marché. Certainement, vous êtes déjà au courant des grandes entreprises comme Ultimaker et MakerBot. Ces grandes entreprises ne sont pas les seules à proposer des filaments de qualité pour l'impression 3D. Il existe plusieurs autres marques moins connues mais tout aussi fiables telles que ColorFabb, NinjaFlex ou encore Taulman.

ColorFabb est une entreprise néerlandaise spécialisée dans la production de filaments d’imprimante 3D. Elle propose notamment du PLA/PHA (PLA modifié avec un additif PHA), du XT-CF20 (mélange de PETG et fibre de carbone) ainsi que du nGen (un filament thermoplastique polyvalent).

NinjaFlex quant à elle est une marque américaine bien connue pour ses filaments flexibles utilisés dans les projets nécessitant des mouvements spéciaux tels que les rouages ou encore les chaussures imprimées en 3D. La gamme offre aussi une variété étonnante de matériaux réactifs aux températures disponibles pour vos créations artistiques.

Taulman est aussi un excellent choix lorsqu'il s'agit d'une utilisation plus professionnelle voire industrielle. Cette entreprise américaine propose divers types de nylon ainsi qu'un transparent ultra résistant ThermoMorph™ sous forme de pellets permettant sa mise en forme entre deux plaques.

Il y a beaucoup d'options parmi lesquelles choisir quand on achète des filaments d'impression 3D. Prenez en considération vos besoins et votre budget avant de vous décider pour une marque ou un type particulier. En faisant des comparaisons, vous serez en mesure d’identifier le filament qui conviendra parfaitement à votre projet.